Outils thérapeutiques

RESPIRATION TRANSPERSONNELLE

Le Rebirth a été inventé par Léonard Orr après un revécu de naissance spontané suite à une séance de respiration intense (d’où le nom de la technique). Cependant cette pratique ne se limite pas au seul stade de la naissance, même si les recherches ont été fortement orientées sur ce thème aux débuts.

Appelée aussi « Respiration connectée », « Art de la respiration consciente » ou encore « Technique du souffle originel », cette respiration permet une importante mobilisation  du matériel inconscient, un travail riche (énergétique, corporel, émotionnel), une exploration du monde psychique par la mise en mouvement d’un état élargi de conscience.

Une séance de Rebirth ouvre à de nombreux potentiels vécus, sous forme réelle ou symbolique selon les croyances de chacun: expériences biographiques, émotionnelles, sensorielles, souvenirs, voyages, visions, rencontres…Espaces de nettoyage ou de recharge…Expériences libératrices ou nourricières.

Léonard Orr a découvert qu’en « surventilant » avec une respiration ample et profonde, sans pause entre les cycles respiratoires, les modifications physiologiques font remonter les mémoires corporelles et les dénouent. Le processus amène naturellement l’émergence de ce qui a besoin d’être assoupli et transformé, dans l’ordre des priorités et dans le respect de ce que le pratiquant est prêt à vivre (intelligence innée d’auto-guérison à l’œuvre). Il permet de traverser nos expériences négatives avec plus de souplesse, et à les laisser se transformer d’elles même.

Cette respiration peut être vécue sous sa forme originelle, sous forme de cycle énergétique respiratoire complet (environ 40 minutes). L’idée est de rester dans le souffle tout en se laissant traverser par les énergies qui se présentent, afin qu’elles trouvent une libre voie de circulation, de transformation et d’intégration. Elle peut également s’agrémenter d’exercices de « montée en charge » bio énergétique afin de provoquer des catharsis émotionnelles en libérant la cuirasse musculaire (niveau de contracture musculaire et tissulaire installé en protection pour ne pas sentir la souffrance ou l’intensité liée à certaines expériences, mais nous rendant moins « vivant » et sensible).

 

BIO ENERGIE

Alexander Lowen est le fondateur de la Bio energie. Il s’inspire des travaux de Reich sur les cuirasses musculaires et les anneaux de tensions corporels.

Cette technique s’appuie sur les liens du psychisme et du physique.  Reich parle d’identité fonctionnelle : il y a un lien entre les mécanismes d’adaptation psychique que nous construisons pour vivre dans ce monde (comment je « m’adapte » à mon environnement extérieur, ou cette formidable capacité d’ajustement créateur que nous avons tous), et  la manière dont notre corps physique se développe. Notre corps va développer des tensions chroniques, sensées nous protéger de la douleur psychique en nous coupant de son ressenti.

Le problème à long terme est l’installation d’une insensibilité corporelle, une « non conscience » de ce qui nous anime en profondeur, et une diminution de notre capacité à vivre pleinement. Le corps qui est l’interface de notre vécu, perd en mobilité, en sensibilité. Il garde en lui les traces non résolues d’émotions antérieures qui ont besoin d’être libérées. La dissolution des anneaux (situés aux alentours des chakras) permet à notre énergie vitale de circuler à nouveau à l’intérieur du corps de manière harmonieuse.

Ainsi, en agissant sur le corps, en assouplissant nos « armures », nous assouplissons de fait notre psychisme et notre regard sur le monde. Selon Lowen,  « le passé est structuré dans le corps, et ce passé peut se lire au présent ». Il approfondit le travail corporel (notamment par le travail d’enracinement en position debout). Il réarticule travail analytique, travail émotionnel et travail corporel. L’enseignement de Lowen a suscité un engouement international.

Assouplissement > gain de vitalité > une reconnexion à toute la gamme de nos émotions et la possibilité de les exprimer de manière adéquate.

 

DANSE INTUITIVE

La Danse intuitive est une technique d’expression corporelle libre et expressive. Il s’agit de mettre le corps en mouvement, de façon intuitive et non codifiée, à travers la danse comme support d’expression créatif et poétique. L’accent est mis sur le ressenti de l’expérience : il ne s’agit pas de produire quelque chose d’esthétique, ni d’être dans une performance technique, mais simplement de se laisser porter par son énergie du moment et autoriser ce qui a besoin d’émerger et de circuler.

C’est une occasion pour se découvrir et prendre du plaisir,  expérimenter au travers de différents rythmes et propositions la Vie en mouvement à l’intérieur de soi. Se mettre en phase avec la musique et laisser s’exprimer l’être dans sa vérité. Etre connecté à son corps, relâcher les tensions, découvrir de nouveaux espaces intérieurs, accéder au lâcher-prise. Dans le respect de soi et de ses possibilités, laisser simplement son corps s’exprimer et mettre le mental de côté pour un moment de pure libération. Créer sa propre danse, vibrer sa symphonie unique.

Ça danse en moi, comme ça respire en moi…naturellement. Puis la danse devient méditative : je deviens la danse. Ma danse exprime qui je suis, tout le panel de mes émotions, mes possibles, mes idéaux, mes zones d’ombre et de lumière. Portée par un cadre sécurisant et l’énergie d’un groupe au sein duquel évoluer et interagir, l’alchimie transformatrice de la danse opère, quoi qu’il arrive.

 

RELAXATION DYNAMIQUE

Inspirées des méditations dynamiques créées par Osho (Guru indien contemporain) dans les années 80. Ses méthodes s’inscrivent dans les traditions tantriques qui stimulent la kundalini : notre énergie vitale. Elles visent à quitter le bastion intellectuel et s’installer dans le cœur, et promeuvent la « célébration de la vie ». Elles sont conçues à l’opposé de la compréhension « traditionnelle » de la méditation, et consistent en des exercices successifs de respiration accélérée, des sessions cathartiques, des répétitions de mantra, de mouvements corporels et de danse. Elles sont très efficaces pour libérer l’homme moderne du stress, libérer les tensions physiques, psychologiques et émotionnelles. Elles durent une heure environ, et se pratiquent en groupe.

« La méditation est un évènement énergétique. La loi fondamentale de l’énergie est l’oscillation entre deux pôles…C’est un dynamisme antagoniste…Le vrai silence, le silence riche de sens, appartient à l’être qui déborde de vitalité…Le Zen résume cette contradiction en parlant d’effort sans effort…En assimilant les contraires, le processus devient un mouvement vivant…En soi, le terme « méditation dynamique » semble absurde. Logiquement le dynamisme et l’effort puissant n’ont aucun lien avec la méditation qui est abandon, calme, silence. Il s’agit de techniques dialectiques…Quand vous serez prêts, vous vous immobiliserez en silence, totalement présent. Avant cela il faut vous éveiller en sautant, en dansant, en haletant et en cirant. » Osho.